Il y a deux mois précisemment, je quittais le secondaire. Pour toujours. Finis les gamins. Finies les responsabilités. Finis les cris. Les pleurs. Les heures passées à les observer. A être observé. A faire des sourires. A prétendre que je baigne dans un monde extraordinaire qui me plait, qui est ma passion. FINI TOUT CA!!

Et pourtant. Demain, je recommence. Je vais enfiler mes chaussures cirées, ma chemise, ma cravate, mes chaussettes (rouge et jaune à petits pois?!), mon badge. Demain je reprends ce bus. Demain je retourne dans cette entrée avec le gros panneau où figure le nom de l'école où je bossais. Car demain................. 

DEMAIN....


Demainnnnnnnnnnnnn........... *cries*

Demain je fais un remplacement à l'école où je bossais!! :'((( 

Bon on se calme les enfants, NON je ne suis pas fou. NOOOOON je ne retourne pas au secondaire. En fait, avant de partir ils m'avaient gentimment proposé de faire des remplacements avant de retrouver du taf. Ils me kiffent, ils sont TROP gentils dans cette école. Aww. Oui, sérieux. Et ce n'était pas du blabla à l'anglaise en plus, ils le pensaient vraiment. La preuve, ils m'ont vraiment rappelé. Et demain j'remets ça. J'espère me faire quelque chose autour de 80£ pour 5h effective de "travail". Voilà ma motivation: l'argent. Suis-je un bad teacher? Oui. Terrible? Moui. 

Une question demeure: vont-ils me faire l'enfer ou vont-ils être contents de me revoir et me respecter et m'écouter? J'avoue avoir ce cauchemar réccurent quand j'enseigne/ais: parler à toute une classe qui n'écoute pas. Je l'ai déjà vu arriver avec des profs remplacements quand j'étais en PGCE justement.. La pire angoisse du prof: ne pas être respecté et écoute. Arf, à suivre! En plus demain j'enchaine directement avec l'institut. Moi crevé. Adieu. 

PS: oui, je n'ai plus de limite. La thune me contrôle. Argh. 

PS²: j'avoue qu'en fait je ne le ferais que pour CETTE école. Et aucune autre.