woman in anguish

Pourquoi. Je ne saurais dire pourquoi. Probablement un sentiment masochiste. Oui, ça doit être ça. Il y a quelques mois, j'ai, je ne sais pour quelle raison, accepté de faire partie d'une formation pour devenir... mentor d'étudiants PGCE! Oui, cela incluerait que j'enseigne encore en secondaire. A l'époque, je n'avais pas de perspective d'avenir, j'étais paumé, je me suis dis:"une formation de plus à mettre sur le CV, ça me rendra plus "employable""

Mais p*tain de b*rdel de m*rde. Je le regrette! Demain je vais devoir faire face à certains étudiants de PGCE que je n'appréciais déjà pas à l'époque. Demain je vais me retrouver entourer de profs qui vont se plaindre ou pire, qui vont dire ô combien ils aiment "leurs" gamins!!! Et rien que pour ça, j'ai envie de pleurer! Retrouver ces documents, ces formalités, cette paperasse... Retrouver tout cet univers que j'ai longtemps tenté d'oublier.. Pourquoi?!! Alors certes, ça me rendra peut-être plus employable, mais comme je vous l'ai dit, j'ai pris la décision d'arrêter le secondaire.

Puis tous ces gens qui me demanderont:"alors, tu bosses où maintenant?" DTC c*nnasse! (car oui, la plupart sont des meufs) Et là j'aurais le regard de pitié genre:"oh le pauvre il a pas pu trouver de taf.." Seriously? Je n'ai jamais été autant heureux que depuis que j'ai arrêté le secondaire, et pourtant je devrais garder ça pour moi demain et jouer le jeu. Ou pas. Quand l'angoisse est là. Revenez dès demain pour avoir le compte rendu de cette journée extraordinaire . . . :'((